Perte de poids : Un Conseil en Or

Bien souvent, on associe la stratégie de perte de poids à de la privation. Des régimes à rallonges et même parfois  à des techniques plus ou moins douteuses. Oukhty, Akhi !, si je vous donnais un conseil en or pour en effet perdre du poids facilement et surtout durablement.

Les mauvaises stratégies de perte de poids

Nous sommes tous à la recherche d’une silhouette plus soignée, qu’on se le dise. La prise perte de poids est souvent liée à des contextes variable selon les individus ( mariage, travail, probleme(s)…). Malheureusement les bons  mauvais conseils pullulent sur le net et ressemblent plus à des coups d’épée dans l’eau qu’a un véritable barrage aux mauvaises habitudes alimentaires.

  • Se priver de manger

Pour maigrir, il faut diminuer la somme des calories ingérées et augmenter la somme des calories dépensées. Ce qui donne un bilan énergétique négatif soit une perte de poids, mais quel peuvent être les conséquences néfastes d’un tel comportement ?.

A vraie dire, selon les diététiciens, la réponse est catégorique. Se priver de manger ne fait pas maigrir.  A contrario, vous allez commencer à perdre des kilos, mais votre corps ne recevant plus de nutriments, va commencer à stocker. La conséquence ? L’effet yoyo tant redouté. Vous reprenez vos kilos deux fois plus vite dès que vous arrêtez.

  • Les régimes miracles

Les Régimes miracles dits : hyperprotéinés,  sans sucres ou régimes dissociés… Les « régimes qui marchent » sont de plus en plus nombreux, mais sont-ils vraiment efficaces ?.

Même si différents dans leurs approches, ces régimes ont un point commun, ils ne fonctionnent pas ! Enfin à très courte durée et je ne pense pas que cela soit notre objectif. De plus leurs finalités sont encore moins attirante, ils présentent un risque de carences alimentaires, de fatigue et de divers troubles digestifs (souvent de la constipation).

  • Trop de sports

Connaissez-vous la loi Pareto ?, ou bien vulgairement appelé les 20/80 ?. C’est très simple, en posant cette équation : Activité physique + Bonne habitude alimentaire = Perte de poids. Le sport ne concerne qu’en moyenne 20% à 30 % des efforts à fournir pour la perte de poids. En l’espèce pour une finalité qu’est la perte de poids, le plus dure n’est pas la somme des calories dépensées mais réguler la somme des calories ingérées.

Un conseil en or pour la perte de poids.

Si nous revenions à l’essentiel? et comme la vérité se lit de droite à gauche.

Ô vous qui croyez ! Mangez de ces bonnes choses dont Nous vous avons gratifiés et rendez grâce au Seigneur, si c’est vraiment Lui que vous adorez ¹ ! 

Dans son célèbre tafsir Ibn Kathîr ( Rahimu Allah ) explique concernant ce verset que :

Dieu ordonne à ses serviteurs de ne manger que du bon de ce qu’il leur a accordé, d’être reconnaissants envers Lui et de savoir que le fait de ne manger que du licite est un moyen d’exaucement, comme il a été rapporté dans un hadith d’après Mouslim: «Dieu le Très Haut est bon et n’accepte que ce qui est bon. Il a ordonné aux croyants ce qu’il a ordonné à ses Messagers. Il a dit: (Ô vous les Prophètes! Mangez d’ex­cellentes nourritures, faites le bien. Je sais parfaitement ce que vous faites )(Quran XXIII, 51] et II a dit aussi: (Mangez des excellentes nourritures que nous vous avons accordées) [Quran XX, 81] ².

L’islam est un projet civilisationnel global qui vise à réformer l’humain aussi bien dans sa dimension spirituelle, mais aussi sociale et physique. À l’époque du Prophète (sws), il s’agissait de créer une nouvelle civilisation, un homme nouveau, pur et sain, d’esprit et de corps, ce qui impliquait de réformer les croyants jusque dans leur santé et leur alimentation. Sitôt que cette hygiène alimentaire prônée par l’islam consistait d’abord à manger peu comme le rappelle le Quran :

  • Ne vous privez plus

Lorsqu’il y a privation, il y a souvent frustration, et nous savons qu’Allah (exalté soit’il) nous somme d’adopter une attitude équilibrée dans tous les pans de notre vie.

le Prophète صلى الله عليه وسلم  a interdit l’exagération en ces termes ³ : 

«Prenez garde à l’exagération ! Prenez garde à l’exagération ! Prenez garde à l’exagération !»

Comme indiquer au début de l’article, ne pas manger et sauter les repas provoqueront l’effet yoyo. Manger les bonnes choses aux bons moments. Adopter une bonne alimentation, c’est surtout se rapprocher de la sunna.

  • Manger ce qu’Allah a créer

10. manger-sain-muslimfitQuant à la terre, Il l’a étendue pour les êtres vivants:

11. il s’y trouve des fruits, et aussi les palmiers aux fruits recouverts d’enveloppes,

12. tout comme les grains dans leurs balles, et les plantes aromatiques.

13. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? ⁴

Donne moi la couleur de ce que tu mange je te dirais ce que c’est !

Les bienfaits d’Allah sont indénombrables !

 

Dans sa sagesse infini, Allah à créer a chaque saison, chaque géographie, des denrées satisfaisant nos moindres besoins physique et nutritionnel. Nul besoin de s’adonner aux régimes miracles, qui comme nous l’avons vu peut compromettre votre santé.

Allah n’a-t-‘il pas dis dans le Quran :

Et ne vous jetez pas par vos propres mains dans la destruction

La prise de poids est liée aux mauvaises habitudes alimentaires, il faut savoir que le rééquilibrage alimentaire est la clef pour enfin vaincre ses problèmes de poids. Savez-vous que le premier serial-killer dans le monde est lié aux problèmes de nutrition

– Mal-nutrition et sous nutrition dans les pays sous développés

– Mauvaise nutrition dans les pays développés

Ainsi, abandonner les régimes industriel à base le cachir et sa face caché muslimfitde fabrication humaine ( sauf exception ).

Tous les produits sont souvent transformé avec des colorants, des arômes, des stabilisants, des gélifiants …

Prenons l’exemple du cachir industriel, et son éternel utilisation ( baguette cachir mayo ). Si vous observez les ingrédients, vous comprendrez que beaucoup d’artifices sont utilisés pour le fabriquer.

Préférez les fabrications artisanales, et les aliments les moins transformés, et même revenir au vraie naturel.

 

 

La perte de poids, comme nous l’avons indiquer plus haut fait partie de l’équation. De ce fait, Allah nous enjoint de participer de tout notre être à nous dépenser en faisant évoluer nos compétences de base.

L’agilité, la puissance, la force, n’est ce pas là des qualités nobles que nous devons nous efforcer de faire évoluer ?

Pour les activités physiques, le Prophète conseillait aux croyants d’enseigner à leurs enfants des sports « utiles » qui en plus d’être des loisirs, permettent d’acquérir des compétences et de l’agilité, comme les sports déjà mentionnés, l’art équestre et le tir, mais aussi la natation. An-Nasâ-î et al-Bayhaqî rapportent que les deux ansâr : Jâbir ibn ‘Abdullah et Jâbir ibn ‘Umayr s’entrainaient au tir, quand l’un d’eux se lassa. Le second lui répliqua pour l’encourager : « Tu te lasses ? J’ai entendu le Prophète dire “toute chose qui distrait du Rappel d’Allah est une distraction inutile, à l’exception de quatre choses : s’entrainer à tirer sur des cibles simultanément, dresser son cheval, s’amuser avec sa famille et apprendre à nager !” ». Sur le même registre, Mujâhid rapporte que Ibn ‘Umar s’entrainait régulièrement au tir avec d’autres compagnons, qu’ils disposaient de nombreuses cibles et les visaient alternativement.

Sport-sunna-muslimfitLa Sunna donne donc une priorité aux sports fonctionnels, ce qui implique en premier lieu l’entrainement au tir, auquel de nombreux hadiths sont consacrés, mais aussi les courses d’obstacles, qui permettent de développer la force, la rapidité et l’agilité et conserver une forme physique optimale. Ibn Nahhâs rapporte dans son ouvrage de référence11 (مشارع الأشواق إلى مصارع العشاق) que les compagnons Hudhayfa ibn al-Yamân et Abdullah Ibn ‘Umar s’entrainaient sur des sortes de parcours de combattants, dans lesquels ils s’entrainaient à tirer sur plusieurs cibles, à courir, à sauter des obstacles et « habituer leurs corps à la fatigue ». Il ajoute que Hudhayfa avait adapté son habillement à ces activités. Ibn Nahhâs rappelle à ce titre l’importance de l’entrainement à la lutte en islam. Les paris sont même exceptionnellement permis pour la lutte (et les courses à cheval) afin d’encourager les musulmans à pratiquer ces activités et à y exceller. ⁶

Pas le temps de lire ? un concentré en résumé de la vidéo ↓

¹ Sourate 2 verset 172

² Tafsir Ibn Kathîr page 227

³  Ibn Maja

⁴ Sourate 55 verset 10 à 13

⁵ Sourate 2 verset 195

⁶ Extrait de l’article : L’importance de l’activité sportive régulière en islam

 

Laisser un commentaire